Français

Industries extractives

Optimisation des procédés pour l'industrie extractive : les cimenteries


L'expertise Fuji Electric accompagne les professionnels de l'industrie extractive durant chaque phase de leur procédé de fabrication afin
de réduire les coûts, augmenter les rendements, prolonger la durée de vie des installations, garantir la qualité du produit fini

Phase 1 - Préparation :

Phase 2 - Cuisson :

Phase 3 - Broyage final :

Broyeur à cru et séparateur

broyeur à cru - cimenterieLe broyeur à cru est un équipement pour broyer les matières premières du ciment : calcaire, argile, pierre de silice, oxyde de fer et gypse. Ces matériaux doivent être mélangés dans des proportions appropriées.
Le laitier de haut fourneau des usines sidérurgiques, les cendres des usines d'incinération des déchets sont également utilisées comme matière première du ciment.
Dans un broyeur à cru, ces matières premières sont broyées avec un rouleau et ensuite soufflées avec du gaz chaud tiré du fond. Seuls les matériaux suffisamment fins peuvent passer à travers le séparateur et sont emportés vers le processus suivant.
Cette matière première séchée et broyée très finement permet d’obtenir la farine.

Instrumentation adaptée pour le broyeur à cru :

 

Filtre électrostatique

filtre électrostatique - précipitateur - cimenterieLe filtre électrostatique est utilisé pour éliminer les particules nocives dans le gaz.
Il élimine les particules fines, comme la poussière et la fumée, du gaz qui s'écoule en utilisant la force d'une charge électrostatique induite sans empêcher l'écoulement des gaz à travers l'unité.
Comme les filtres électrostatiques crées peu de perte de charge et sont extensibles, ils sont largement utilisés dans les grandes chaudières et les cimenteries. Ils peuvent traiter des gaz au-delà de 350°C et des gaz très humides. Il sert de filtre final permettant d'éliminer les particules d'environ 0,05 µm.

Instrumentation adaptée au filtre électrostatique :

 

Cheminée et utilitées

cheminée et utilitées - cimenterieLes cheminées permettent l'émission des gaz de combustion.
Les gaz de combustion sont soufflés par un ventilateur de tirage en direction de la cheminée. Ils sont ensuite rejetés par la cheminée pour être dispersés dans l'atmosphère. La hauteur de la cheminée doit être déterminée en tenant compte de l'effet des conditions météorologiques, de la géographie et des constructions avoisinantes, ainsi que de la propagation de substances polluantes réglementées.
C'est pourquoi il est indispensable de disposer d'équipements de surveillance de la pollution de l'air.

Instrumentation adaptée à la cheminée et aux utilitées :

 

Préchauffeur à cyclone

préchauffeur à cyclone - cimenterieLa farine doit être préchauffée avant d’être introduite dans le four rotatif.
Elle est introduite dans les échangeurs de chaleur du préchauffeur, alignés verticalement. Au fur et à mesure que le mélange brut descend dans les cuves du préchauffeur, il est chauffé à une température de 800°C - 900°C en utilisant la chaleur extraite du four rotatif.
Dans ce processus, une réaction chimique se produit dans la farine brute améliorant l'efficacité de la calcination. 

Instrumentation adaptée au four de préchauffage :

 

Chaudière

chaudière - cimenterieLa chaleur émise par le préchauffeur est redirigée vers la chaudière servant à alimenter en énergie le reste des installations.
Chaudière à tubes d'eau : Deux fûts sont disposés en haut et en bas, reliés l'un à l'autre par un certain nombre de tubes d'eau, à travers lesquels l'eau circule. Les tubes sont chauffés par les gaz de combustion pour générer de la vapeur.

Instrumentation adaptée à la chaudière :

 

Cuisson en four rotatif

cuisson en four rotatif - cimenterieLe four rotatif (un tube métallique revêtu de briques de 3-5 mètres de large et 30-60 mètres de long) tourne environ 3-5 fois par minute, et la matière première s'écoule à travers des zones progressivement plus chaudes du four vers la flamme.
La farine brute est chauffée jusqu'à 1450°C en rotation. Elle est ensuite refroidi à l'air froid pour former du clinker de ciment.
L'air chaud du refroidisseur est renvoyé au préchauffeur pour économiser du combustible et de l'énergie.

Instrumentation adaptée au four rotatif :

 

Broyeur à billes

broyeur à billes - cimenterieLe clinker est à son tour broyé très finement dans un broyeur à billes avec d’autres additifs (cendres de centrales thermiques, laitier de hauts fourneau ou gypse) pour obtenir différente qualité de ciment.
Le ciment est ensuite stocké avant livraison.

Instrumentation adaptée au broyeur à billes :

 

Documentation Industries extractives