Français

Environnement et traitement des déchets

Environnement et traitement des déchets


 

Salle de contrôle et services publics

La salle de contrôle centrale est l'endroit où sont surveillées et exploitées les installations d'incinération. Sur la base des valeurs de sortie de chaque appareil, l'ACC (Automatic Combustion Controller) contrôle la quantité de combustible et d'air afin d'assurer une combustion complète et de supprimer la production de gaz toxiques tels que la dioxine. Il contrôle également la vitesse de la grille mobile pour optimiser la combustion
position des déchets.
Les services publics tels que les installations de traitement des eaux usées, les installations d'approvisionnement en eau, les équipements des sous-stations, les installations de chargement des déchets sont contrôlés par le DCS (Distributed Control System).


Incinérateur

Un incinérateur est un four dans lequel les déchets sont brûlés. Les déchets transportés dans un incinérateur à foyer sont brûlés jusqu'à ce qu'ils soient transformés en cendres.
Un incinérateur à foyer fixe comprend un foyer de séchage, un foyer de combustion et un foyer de post-combustion.
Les déchets sont d'abord transportés dans un foyer de séchage pour être séchés avec de l'air chaud à plus de 200 °C et s'enflammer. Ensuite, les déchets sont acheminés vers un dispositif de combustion dont la vitesse d'acheminement est contrôlée pour maintenir la position de combustion constante.
Enfin, dans un foyer de postcombustion, les déchets sont brûlés à une température comprise entre 850°C et 950°C afin d'éviter la formation de dioxine.

 

Chaudière

Une chaudière est un récipient fermé dans lequel de l’eau ou d’autres liquides sont chauffés ou vaporisés pour fournir de la vapeur ou de l’eau chaude à d’autres équipements ou installations.
Le feu, le gaz à haute température ou l’électricité sont utilisés comme source de chaleur des chaudières.

 

 Chaudière à tube d’eau

Deux tambours sont disposés haut et bas, reliés l’un à l’autre par un nombre de tubes d’eau, à travers lesquels l’eau circule.
Les tubes sont chauffés par du gaz de combustion pour produire de la vapeur.

Comment choisir son instrumentation sur UNE chaudière ?

 

Chaudière industrielle

Contrôle de l'eau d'alimentation (FWC): maintient le niveau d'eau dans le tambour constant.
Contrôle automatique de la combustion (ACC): contrôle les débits de carburant et d'air pour améliorer l'efficacité de la combustion tout en garantissant la sécurité et en évitant la pollution, et en maintenant une pression de vapeur constante

Cheminée et utilitées

Les cheminées permettent l'émission des gaz de combustion.
Les gaz de combustion sont soufflés par un ventilateur de tirage en direction de la cheminée. Ils sont ensuite rejetés par la cheminée pour être dispersés dans l'atmosphère. La hauteur de la cheminée doit être déterminée en tenant compte de l'effet des conditions météorologiques, de la géographie et des constructions avoisinantes, ainsi que de la propagation de substances polluantes réglementées.

C'est pourquoi il est indispensable de disposer d'équipements de surveillance de la pollution de l'air.

 

Instrumentation adaptée à la cheminée et aux utilitées :

 

Tour de refroidissement

Une tour de refroidissement est l'équipement qui permet d'abaisser la température des gaz de combustion à 150°C en pulvérisant de l'eau dans les gaz de combustion.  La température des gaz de combustion pendant le processus d'incinération des déchets est supérieure à 800°C. Elle est ensuite refroidie en dessous de 250°C pendant que le gaz passe par des chaudières et des tuyaux. La raison de l'abaissement de la température des gaz de combustion est d'empêcher la resynthèse de la dioxine dans cette zone de température.
Les dioxines sont générées à partir des cendres de friture et du Cl.


Filtre à manche (+ équipement de déchloration)

Un filtre à manche, également appelé dépoussiéreur à manches, contient de nombreux filtres en tissu. Le nombre de filtres varie de 10 à plusieurs centaines selon l'échelle des installations.
Un filtre à manche est capable de filtrer des particules d'environ 0,2 pm.
Lorsque le gaz filtré comprend de la poussière, on ajoute en même temps de la chaux éteinte.  Ensuite, la chaux éteinte absorbe le chlore et les cendres nocives. En passant par tous les filtres, le gaz est nettoyé avant d'être émis par la cheminée.
Comme la surface des filtres devient poussiéreuse, il est nécessaire d'enlever la poussière régulièrement.


Matériel de dénitrification

Le NOX contenu dans les gaz d'échappement produit une substance nocive appelée oxydant photochimique en réponse aux ultraviolets
les radiations. Si l'oxydant photochimique reste dans l'air et se transforme en smog, on parle de smog photochimique.
Le NOx diffusé dans l'air se lie avec H2O ou 02 pour former HN03. Cela provoque les pluies acides qui polluent les rivières et les sols.
Dans un équipement de dénitrification, le NH3 est ajouté aux gaz de combustion de sorte que le NOx est réduit en N et H20. L'unité catalytique est dotée d'un catalyseur de type nid d'abeille qui aide les NOx et le NH3 à se lier entre eux.  Pour économiser l'énergie et réduire les coûts, il est important de mesurer la concentration de NH3 et de contrôler la quantité de NH3 utilisée.

 


 

Actualités pour l'application de l'environnement et le traitement des déchets :

 

Comment bénéficier de la réduction sur la TGAP ?

Comment mesurer et déclarer ses rejets atmosphériques en 2021 ?

Mettre en place un système de mesurage d’Indicateurs de Performance Énergétique (IPE) et le financer grâce aux CEE ?